• Mariann Kovacs

Ces bébés qui ne veulent pas rester tranquilles pour le yoga


Bébé faisant la Planche (Kumbhakasana)

Source Image : Freepik


Dans cet article, je voulais vous parler du yoga des bébés. J'ai eu la chance d'animer des séances de yoga parent bébé en crèche et dans le cadre d'animations socio-culturelles.

Le plus grand frein que j'ai remarqué pour essayer la pratique de yoga avec bébé à partir du moment où bébé commence à se déplacer se résume ainsi : "Un cours de yoga avec bébé de 60 minutes? C'est énorme. Il ne va jamais tenir en place."

Et c'est tout à fait vrai. Un bébé qui a à peine conquis la capacité à se déplacer, a envie d'explorer, de bouger et l'exprime souvent avec les gestes, même s'il n'a pas les mots. Quand il est dans les bras, il gigote, tourne la tête dans la direction où il se passe quelque chose d'intéressant. Ou il s'arc-boute quand on veut le prendre, car il voulait faire autre chose. Ou encore il se tortille dans les bras et se penche vers le sol pour qu'on comprenne enfin où il veut aller. Le message est clair.

Alors en yoga, où l'un des principes est "ahimsa" souvent traduit comme "non-violence", peut-on envisager de faire faire à bébé des choses que nous avons inventées pendant une heure au titre que le yoga "fait du bien"? Peut-on envisager un cours de yoga avec bébé complètement calqué sur le modèle des cours adulte?

La réponse semble évidente : non. Mais alors, comment ça se passe?

Comme à chaque fois, cette fois-ci aussi, le yoga doit s'adapter au pratiquant. Bébé doit rester libre à faire ce qui lui vient naturellement. Par moments, on l'invitera à découvrir des nouveaux jeux corporels, des bercements et des postures à deux et puis on le laissera faire à sa façon : aller vers les autres, vers les objets autour, revenir à nous quand il veut, se glisser dans notre pratique comme il veut.

Mais est-ce que cela veut dire qu'il ne pratique pas le yoga pendant tout ce temps où il fait "comme il veut"? Je vous invite à regarder la photo qui est mise en illustration. Et puis, à faire COMME le bébé sur la photo. Vous voilà pratiquer Kumbakhasana - La Planche. Et ce n'est pas simple. C'est une posture qui renforce tout le corps et où il sera important d'activer uddhiyana bandha - le Grand Envol (ou tirer "la queue du chat" si vous êtes familiers de la méthode De Gasquet) pour protéger la région lombaire. Bien pousser dans les mains, avoir les bras actifs et l'espace entre les deux omoplates large, le cou dégagé (donc la possibilité de tourner la tête à droite et à gauche librement). Vous y êtes?

Et ce n'est qu'un exemple, parmi beaucoup d'autres qui se dévoilent si on regarde bien bébé bouger, avec ses transitions fluides et ses alignements parfaits. Parce que c'est ce qui est "logique" quand on écoute la structure interne du corps et quand on le mobilise à partir de ses sensations. Un long chemin pour nous qui est directement à la portée de bébé. Alors laissons les faire. Profitons des moments qu'ils veulent bien passer auprès de nous pour les postures et jeux à deux. Et laissons-les nous inspirer pour notre propre pratique, pour notre propre retour à Soi qu'est le yoga.


0 vue0 commentaire